fbpx

LIVRAISON OFFERTE EN FRANCE A PARTIR DE 45€ D'ACHATS

Votre panier est vide.

Les dessous du “Made in France”

En 2017, 74% des français se déclarent prêts à payer plus cher pour acheter français. La mention "Made in France" a le vent en poupe.

Cette volonté s’ancre dans une forme de patriotisme et une recherche d’authenticité dans le produit. Dans le cadre de l'alimentation, mais aussi dans celui des produits textiles cette volonté est très présente.

Les consommateurs considèrent la mention "Made in France" comme un gage de qualité, mais celle-ci est néanmoins critiquée.

En effet, il est difficile pour le consommateur de discerner quelles sont les implications pour un bien et une entreprise derrière la mention "Made in France".

Cette mention est de plus en plus valorisée et populaire. Alors, elle devient un argument marketing de poids et s’attire malgré elle la méfiance du public. Car au même titre que la croissance de la conscience environnementale du grand public a mené au greenwashing, on peut s’attendre à un BleuBlancRougeWashing de la part de certaines entreprises. 

Dans cet article, il s’agira de mieux cerner les exigences derrières les mentions et labels "Made in France". Nous chercheront à comprendre les enjeux sociétaux que revêt la fabrication française.

Quels enjeux sociétaux autour du "Made in France" ?

Les enjeux autours du "Made in France" et de sa mention sur les produits manufacturés sont multiples.

Allons-enfant de la patrie...

On perçoit très vite une dimension patriotique à la consommation estampillée "Fabriqué en France". On va vite vouloir lui faire arborer un joyeux coq vêtu d’un drapeau tricolore.

 

cock 1508585 1920 300x209 - Les dessous du "Made in France"

 

91% des français sont convaincus qu'il s’agit également de valoriser les terroirs et les savoirs faire nationaux et régionaux.

 

Cette dimension patriotique symbolique et empreinte de tradition devient vite politique dès lors qu’elle amène à une réflexion autour de l’économie, l’industrie et de l’emploi sur le territoire. 

La qualité à la française

Pour les consommateurs, l’un des enjeux est également celui de la qualité de son produit. La perception d’une industrie locale comme un gage de qualité est très forte.

D'autre part, 86% des français estiment qu’acheter un produit fabriqué en France est la garantie d’avoir un produit élaboré selon des normes sociales respectueuses des salariés.

On comprend donc que la dimension sociale du "Made in France" est également un enjeu de poids pour le consommateur.

La réduction de l'impact environnemental

Enfin la question du "Fabriqué en France" est indéniablement liée à celle de la responsabilité environnementale des entreprises. On comprend qu’une production locale et conséquemment une consommation locale permettent de limiter l’impact environnemental des entreprises et des particuliers.

En effet, la réduction des distances pour l’acheminement de matières premières puis de produits manufacturés permet une limitation des émissions de Co2 liées au transport. Cela donne lieu à une réduction de l’impact environnemental imputable à un produit et une entreprise.

Dans le cadre de la valorisation de territoires et de savoir-faire spécifiques, on pousse l'enjeu du "Made in France" plus loin encore.

On pense par exemple au label sélectif bien connu « Produit en Bretagne » ou à celui « Joaillerie de France » qui permet de porter les valeurs de la bijouterie-joaillerie.

logo - Les dessous du "Made in France"

Label - Produit en Bretagne

Quels sont les droits et obligations des fabricants ?

La démarche pour une entreprise de faire apparaître la provenance de ses produits est volontaire et facultative (à l’exception des produits alimentaires).

Cette mention est toutefois engageante pour l’entreprise puisqu’elle doit pouvoir justifier de sa légitimité.

L’un des critères déterminant pour justifier la mention "Made in France" est celui de sa dernière ouvraison. La dernière ouvraison est une transformation substantielle du produit qui doit être économiquement justifiée. L'entreprise française doit être équipée à la réalisation de cette ouvraison. Celle ci doit constituer un stade important de la fabrication.

Pour plus d’information sur le sujet, il vous est possible de visionner le tutoriel réalisé par les douanes françaises.

 

En quoi consistent les labels de fabrication française ?

Il faut comprendre qu’une mention "Made in France" ou "Fabriqué en France" bien qu’engageante ne relève pas d’une certification de la part d’un label.

Les labels résultent d’initiatives privées et émergent dans un contexte où de nombreuses mentions apparaissent sur les produits sans cahier des charges bien définis et rigoureux.

Ils interviennent donc comme organisme certifiant, suivant un cahier des charges spécifique plus ou moins sélectif. Un label peut s’appliquer à un produit, une gamme ou même à une entreprise.

L'obtention d'un label

La démarche de labellisation peut-être extrêmement valorisante pour une entreprise. Cependant, les labels sont des organismes privés. Ainsi l’obtention d’un label sera payante, et donc discriminantes pour des entreprises pourvues de moins de moyens.

Le consommateur face aux labels

Du point de vue du consommateur la question des labels est souvent bien confuse. La différence entre les diverses estampillassions est difficile à cerner.

Nous sommes perdus entre celles qui relèvent d’un respect de normes, celles qui sont certifiées par des organismes habilités ou celles qui sont réalisées par l’entreprise elle-même...

De plus, prendre une décision est compliqué sans une connaissance précise des exigences et du cahier de charges de chaque entité ou organisme.

N'hésitez pas à consulter cet article publié sur camif.fr pour y voir plus clair parmi les labels.

Que retenir du "Made in France"

En somme, une mention "Made in France" respectant la loi ne garantit pas une fabrication 100% française. Un label plus strict peut permettre d'obtenir un semblant de garantie.

Toutefois les réseaux sociaux montrent aujourd'hui que c’est avant tout la transparence de l’entreprise qui offre le plus de certitude au consommateur.

L'usage du "Made in France" est-il éthique ?

Si la liberté d’utilisation de la formule "Fabriqué en France" est relativement aisée pour une entreprise, il est en revanche malaisé d’en juger l’usage trop hâtivement et d’en poser les limites éthiques.

Le processus industriel est complexe et rend difficile la traçabilité de produits. Certaines matières premières, notamment textiles ne sont pas ou que très peu disponibles sur le territoire français.

Par ailleurs, les activités immatérielles (la recherche, le développement, la conception) représentent une part importante de la valeur ajoutée d’un produit.

Si toutefois elles ne participent pas à l’emploi industriel du territoire, elles sont pourtant bien réelles et génèrent une activité sur le territoire.

Vers une autre régulation du "Made in France" ?

Difficile d'estimer si les obligations inhérentes à l'usage de la mention méritent d'évoluer.

En suisse par exemple pour que les produits industriels puissent bénéficier de la mention "Swiss Made", 60 % des coûts de fabrication et l'étape essentielle de fabrication doivent être réalisés en Suisse.

Mais en un sens, est-ce que durcir l'accès au "Made in France" ne risque pas de desservir les démarches de relocalisation ?

Car même si aujourd'hui, l'usage de la mention peut sembler presque abusif, c'est un premier pas vers la valorisation du savoir-faire local. Et ce dernier point, de part tous les enjeux qu'il recouvre est loin d'être anodin.

Chez la Chaise à Guy, nous tâchons d’œuvrer à la valorisation d'une fabrication locale, usant de produits respectueux. Pour en savoir plus, consultez l'article sur notre histoire.

N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques sur le sujet.

Laissez un commentaire





10% de remise sur votre prochaine commande*
Inscrivez-vous maintenant à notre newsletter et recevez un code promo valable sur la boutique
*hors masques
    JE M'INSCRIS
    Non merci

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer